Micro-entrepreneur et micro-entreprise

Tout sur la micro-entreprise

Le régime de la micro-entreprise est celui qui s'impose à tout entrepreneur individuel qui opte pour ce régime simplifié.
Le micro-entrepreneur devient alors :
- soumis à des cotisations proportionnelles à son chiffre d'affaires,
- non imposable à TVA,
- exonéré de l'obligation d'émettre des comptes annuels,
- redevable de l'impôt sur le revenu la base de son résultat théorique.

A priori, ce régime simplifié est avantageux, mais la micro-entreprise demande à être comparée au régime du réel qui s'impose aux autres entrepreneurs individuels et sociétés car :
- la non imposition à TVA n'est pas toujours avantageuse,
- le cotisations sociales du micro-entrepreneur sont parfois plus élevées que celles de l'entrepreneur au régime du réel, ou du gérant de société.

DERNIERS ARTICLES SUR LA MICRO

Idées pour développer son entreprise

Un peu de promotion pour BFM Académie qui permet de trouver des idées pour sa propre entreprise.

 > suite

2 règles de gestion pour son entreprise

Développer son activité est une condition pour que survive une entreprise, mais il faut noter que l’essentiel des faillites résultent d’un manque de trésorerie, et d’une mauvaise organisation du recouvrement des factures clients.

 > suite

Où déclarer une EIRL ?

Où déposer sa déclaration d’affectation pour créer son EIRL ?

 > suite

Politique marketing

Suite à l’étude de marché, les éléments de l’étude marketing (prix, distribution et outils commerciaux) doivent être cohérents entre eux et correspondre à la clientèle visée.

 > suite

Patrimoine et micro-entreprise

Les modes de protection du patrimoine du micro-entrepreneur.

 > suite
Plan du site | Partenaires | Légal | Contact