Micro-entrepreneur et micro-entreprise

Tout sur la micro-entreprise

Le régime de la micro-entreprise est celui qui s'impose à tout entrepreneur individuel qui opte pour ce régime simplifié.
Le micro-entrepreneur devient alors :
- soumis à des cotisations proportionnelles à son chiffre d'affaires,
- non imposable à TVA,
- exonéré de l'obligation d'émettre des comptes annuels,
- redevable de l'impôt sur le revenu la base de son résultat théorique.

A priori, ce régime simplifié est avantageux, mais la micro-entreprise demande à être comparée au régime du réel qui s'impose aux autres entrepreneurs individuels et sociétés car :
- la non imposition à TVA n'est pas toujours avantageuse,
- le cotisations sociales du micro-entrepreneur sont parfois plus élevées que celles de l'entrepreneur au régime du réel, ou du gérant de société.

DERNIERS ARTICLES SUR LA MICRO

Patrimoine et micro-entreprise

Les modes de protection du patrimoine du micro-entrepreneur.

 > suite

Bilan prévisionnel 3 ans

Le bilan prévisionnel est établi à partir du compte de résultat prévisionnel, mais aussi du besoin en fonds de roulement et du tableau de financement.

 > suite

EPCE du Pôle Emploi

L’EPCE et l’OPCE sont une opportunité pour les chômeurs qui veulent créer leur entreprise, car ces formations sont un soutien fort pour construire son projet et donc rechercher des financements.

 > suite

Location-gérance auto-entreprise

La location gérance est une solution pour l’auto-entrepreneur qui doit arrêter son activité mais souhaite que ses clients continuent de travailler avec un autre. En louant son fonds de commerce, le micro-entrepreneur perçoit une rémunération.

 > suite

Formes de société

Les différents statuts juridiques possibles pour créer une entreprise.

 > suite
Plan du site | Partenaires | Légal | Contact